Jus de fruits et fleurs : de la mûre andine à l’hibiscus contre les maladies cardiovasculaires | Hibiskus Gourmet | Thé glacé hibiscus et superfruit baobab

Jus de fruits et fleurs : de la mûre andine à l’hibiscus contre les maladies cardiovasculaires

September 15, 2016

Ce sont des boissons traditionnelles dans les pays tropicaux et qui peu à peu sont commercialisées sur les marchés du Nord pour leurs qualités gustatives, nutritionnelles et médicinales. Ces jus de fleurs et fruits contribuent aussi à enrichir la biodiversité.

 

« La mûre andine est plus acide, plus astringente que la mûre de nos campagnes. Elle contient des antioxydants et des polyphénols dont des anthocyanes et des tanins qui colorent le jus et surtout lui confèrent de très bons effets-santé », raconte d’emblée Fabrice Vaillant, chercheur au Cirad qui a coordonné un projet européen sur ce fruit.

Les composés biochimiques de la mûre andine ont été étudiés en fonction de sa provenance : Equateur, Colombie et Costa Rica. Des procédés de transformation : extraction, filtration, clarification, pasteurisation et conditionnement du jus ont été réalisées en partenariat avec le Centro nacional de ciencia y tecnología de alimentos (Cita) au Costa Rica et l’unité mixte de recherche Qualisud.

 

Des études cliniques ont même été effectuées sur des volontaires sains pour mettre en évidence les bienfaits de ce produit pour la santé dans le cadre d’une nutrition préventive des syndromes métaboliques et des maladies cardiovasculaires. Ces bienfaits seraient dus principalement à la présence des ellagitannins (ceux-là mêmes que l’on trouve dans les vins vieillis en fût de chêne) qui sont métabolisés par la flore intestinale puis absorbés sous forme de molécules plus actives (les urolithines) qui peuvent persister dans l’organisme plusieurs jours après l’ingestion.

 

En partenariat avec le Cita du Costa-Rica, un brevet a été déposé pour l’extraction du jus de mûre, la concentration et la purification des ellagitannins. Une entreprise française a par ailleurs lancé une filière d’exportation du jus de mûre depuis l’Amérique latine vers l’Europe. On trouve dès 2013 ce jus dans bon nombre de commerces français.

 

Le jus de calice d’hibiscus, dénommé bissap au Sénégal, karkadé en Égypte, dah, oseille de Guinée ou thé rose d’Abyssinie est une boisson traditionnelle en Afrique. On l’obtient à partir du calice séché de la fleur d’hibiscus rouge. Elle est désaltérante et peut se mélanger à la menthe et au gingembre. Ses pouvoirs antioxydants ont également été démontrés.

Des tests sensoriels et d’acceptabilité viennent d’être effectués sur différents jus de bissap dans plusieurs villes d’Europe (Montpellier, Porto, Chatham) et d’Afrique (Dakar). Les goûts respectifs des consommateurs, leur attirance pour des formulations sucrées ou fruitées ont été mis en évidence. Ces résultats sont utilisés par des entreprises pour la formulation de nouveaux produits à base d’hibiscus.

 

Source: CIRAD

 

 

Please reload

Articles

Better than green tea? Meilleur que le thé vert?

April 9, 2015

1/1
Please reload

Articles récents
Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Google+ Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

S U I V E Z - N O U S

TEL. + 3 3  5  5 9  6 8  1 9  2 0

©  2 0 1 5 - POWERED  BY  HIBISKUS GOURMET. TOUS DROITS  RESERVES I PAU I  FRANCE  I  MENTIONS LEGALES  

 

SANS CONSERVATEUR

SANS COLORANTS

 

SANS AROMES ARTIFICIELS

SANS AUCUN CONCENTRE

100%  FABRICATION ARTISANALE

INGREDIENTS D'ORIGINE VEGETALE

RICHE EN ANTIOXYDANTS

MADE IN FRANCE