AHA 2008. Hibiscus et hypertension : une tasse ça va, trois tasses bonjour les bienfaits.

Plus les médicaments deviennent sophistiqués et plus la médecine a besoin de revenir à ses racines. En l’occurrence à ses fleurs avec une étude sur les bienfaits de l’hibiscus dans l’hypertension artérielle.


Karkade, bissap, dah, thé rose d’Abyssinie, ces noms recouvrent une boisson unique, préparée à partir de l’hibiscus sabdariffa.


Cette fleur intéresse beaucoup la médecine car elle contient des substances à propriétés diverse, surtout des antioxydants comme les anthocyanines mais aussi des flavones, des flavonols et des acides phénoliques


Une équipe de nutritionnistes de la Tufts university de Boston a décidé de s’intéresser aux vertus des tisanes à base d’hibiscus pour voir si on pouvait ainsi, à dose alimentaire, abaisser la pression artérielle de personnes ayant une hypertension artérielle modérée ou un état qualifié de pré-hypertension.


Ils ont étudié l’effet de cette tisane sur 65 femmes et hommes en bonne santé, âgés de 30 à 70 ans dont la pression artérielle systolique (le chiffre du haut) se situait entre 120 et 150 (ou 12 et 15 pour les non habitués !) et avec une diastolique inférieure ou égale à 95 (9,5 pour ceux qui préfèrent). Ils ne devaient pas prendre d’antihypertenseurs.


Un groupe a bu une tasse de 20 centilitres de tisane d’hibiscus trois fois par jour pendant six semaines, l’autre groupe a bu un placebo.


Au bout de ce mois et demi, les chiffres tensionnels du groupe recevant la tisane ont été améliorés par rapport à la situation de départ et par rapport au groupe placebo de façon statistiquement significative dans les deux cas.


Ainsi la pression systolique moyenne du groupe « tisane » était de 129,4 au départ et de 122,2 après six semaines. Par comparaison, dans le groupe placebo elle était respectivement de 129,8 et 128,5.

La diastolique moyenne était de 78,9 au départ et de 75,8 à l’arrivée.

Pour le groupe placebo c’était 79,6 et 79,1.


Cette étude montre donc que trois tasses de tisane à l’hibiscus permettent d’améliorer les hypertensions modérées et les états pré-hypertensifs.


La réduction de 7 mm concernant la systolique n’est pas anecdotique. Car, en 2002 un travail publié dans le JAMA montrait qu’avec une réduction de 3mm de la systolique on réduisait le risque relatif de décès par attaque cérébrale de 8 %, celui de mortalité par maladie coronarienne de 5 % et la mortalité globale de 4 %.


Dommage qu’il n’y ait plus d’herboristes !




Référence de l’étude :



Diane L. McKay et al.


Hibiscus sabdariffa L.tea lowers blood pressure in prehypertensive and mildly hypertensive adults.


Abstract 3278


www.scientificsessions.org


Etude du JAMA


Whelton PK et al.


Lifestyle Modifications to Prevent Hypertension


JAMA.2003; 289: 843


Source: docteurjd.com

Articles
Articles récents

100%  FABRICATION ARTISANALE

INGREDIENTS D'ORIGINE VEGETALE

RICHE EN ANTIOXYDANTS

MADE IN FRANCE

SANS CONSERVATEUR

SANS COLORANTS

 

SANS AROMES ARTIFICIELS

SANS AUCUN CONCENTRE

©  2 0 1 5 - POWERED  BY  HIBISKUS GOURMET. TOUS DROITS  RESERVES I PAU I  FRANCE  I  MENTIONS LEGALES I  POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE